Publié : 20 novembre 2014

Musée de l’éducation : L’école pendant la Grande Guerre

Le jeudi 13 novembre, les élèves de la classe de 6ème2 se sont rendus au Musée de l’éducation à Rouen dans le cadre de leur projet de classe « Les Français pendant la Grande Guerre » ; ils ont pu participé à l’animation « L’école pendant la Grande Guerre » en devenant des écoliers de 1914 et effectivement ce sont eux qui parlent le mieux de cette belle découverte. Voici quelques – unes de leurs impressions :

« J’ai adoré cette sortie, en arrivant je pensais que l’on allait voir une exposition et quand la dame ( enfin la professeure ) nous a dit qu’à partir de ce moment on était des élèves pendant la guerre de 14-18 , je me suis demandée ce qui allait se passer, j’étais loin d’imaginer que l’on allait passer 1 heure dans une classe d’époque.
J’ai beaucoup aimé les attitudes de l’époque : se lever pour répondre , ne pas faire tomber le porte - plume ...
Et la dame nous a très bien expliqué , et elle a très bien joué le jeu de la maîtresse insensible.
Bref une sortie qui m’a vraiment marqué, et j’ai passé un très bon moment . »

Honorine

« Voici mes impressions après la visite du musée :
J’ai aimé jouer le rôle d’une écolière pendant la guerre . Je m’appelais Odette.
Je ne savais pas qu’avant l’école était aussi stricte :
- on n’avait pas le droit d’écrire de la main gauche
- les filles et les garçons étaient séparés
- les enfants prenaient des coups de règle sur les doigts quand ils faisaient des bêtises. »
Yéléna

« J’ai bien aimé car je me passionne beaucoup sur la guerre mais plus la guerre 39-45 que celle de 14-18. Sinon j’ai trouvé qu’au temps de la guerre de 14, l’école n’était pas du tout comme maintenant il y a plein de différences comme par exemple le sport n’était pas comme nous, les filles, ils ne faisaient pas du basketball ou de la natation mais les garçons apprenaient à se servir d’une arme et les filles apprenaient à coudre rien de normal pour nous. Ensuite je trouve que c’était scripte pendant la guerre . Mais je trouve que ce cette sortie était vraiment à faire pour qu’on sache comment la vie était en 14-18. »
Capucine

Nous tenons à remercier sincèrement notre animatrice Mme CARREZ – MARTIN d’avoir joué l’institutrice de 1914, un vrai rôle de composition !

Portfolio automatique :