Publié : 19 juin 2014

La poésie engagée

Tout au long des cette année scolaire les élèves de 3ème 4 ont travaillé sur la poésie engagée.

La poésie engagée invite le lecteur à réfléchir et à prendre parti dans la cause défendue par celle-ci. Elle soutient en général une cause politique, culturelle, sociale ou même religieuse. Toute poésie a besoin de l’engagement de l’auteur dans la conquête d’un langage propre à chaque poète.

En avril, la compagnie ART-SCENE a déjà proposé aux collégiens des Brigades d’Intervention Poétique s’adaptant à leur niveau et à leur programme. A la suite de ces BIP, les élèves de 3ème 4 se sont essayés à l’écriture et à la mise en voix.

Une seconde expérience d’écriture de poésie engagée a été proposée en cours de français : Il s’agissait d’écrire à partir de la photographie du lynchage des Noirs au cours du dernier siècle aux États-Unis. Ce thème était celui d’une exposition choc qui s’est tenu, aux Rencontres de la photographie d’Arles. Dans leur création poétique, les élèves avaient pour consigne d’utiliser l’anaphore, une figure de style qui consiste à commencer des vers, phrases ou ensembles de phrases ou de vers, par le même mot ou le même syntagme : "J’ai vu..."

Plus tard, la classe a reçu le poète Salah Al Hamdani, d’origine irakienne, né en 1951 à Bagdad et exilé depuis plus de 30 ans en France. Avec lui, ils ont ré-écrit des textes poétiques en recomposant eux-même un poème à partir de mots extraits de son œuvre.

Vous aurez le plaisir de lire ci joint les travaux que les élèves ont réalisés dans ce cadre de ce projet intitulé : "La poésie engagée"

Bonne lecture

Voir en ligne : Salah Al Hamdani

Documents joints